PARTAGER
conseil google my business

Lors de nos différentes interventions liées à Google My Business, nous avons noté plusieurs problématiques liées à son usage. Cet outil est pourtant essentiel dans votre stratégie de référencement locale. Réalisons un retour d’expérience sur certaines bonnes pratiques afin d’assurer une bonne gestion à long terme.

En résumé, Google MyBusiness permet de renseigner des informations pour votre page marque et les localisations des différentes adresses de vos magasins. Bref, être visible et repérable…

1- Créez un compte professionnel

google my businessIl arrive fréquemment qu’un futur partenaire utilise un compte Google pour profiter de nombreux outils : Google Analytics, Adwords, Google My Business, ou simplement la boite email. La gestion des utilisateurs est assez facile d’accès sur ces outils, à l’exception de Google My Business. Comment faire pour partager l’accès à cette plateforme simplement ?

Par défaut, Google my Business créé un compte directement lié à votre adresse email. Lors de votre premier accès à My Business, nous vous recommandons de créer un compte professionnel qui vous permettra de partager vos adresses sans donner un accès à l’ensemble de votre compte, ni faire d’autorisations adresse par adresse.

Utilisez la fonction « créer un compte professionnel », accessible par deux boutons  (voir illustration ci dessus). La création se réalise en deux clics.

multi compte my businessVous allez avoir accès à un menu proposant de nouvelles fonctionnalités, et en particulier « Ajouter administrateur » donnant accès à ces données à vos partenaires en préservant le reste de votre compte.

2 – Ne créez pas des adresses déjà existantes : transférez les !

Cette bonne pratique est directement liée à la précédente.

Voici une remarque rencontrée à plusieurs reprise : « j’ai créé un compte My Business, j’ai déjà toutes mes adresses déclarée mon compte initial, faut-il les recréer sur le compte professionnel ? ». Non, surtout que la validation d’une adresse peut se révéler parfois laborieuse.

Ne faites pas de doublons ! Il suffit juste de sélectionner les adresses à déplacer (1) et utiliser la fonction de transfert (2). Les données sont placées sur un compte partagé et le transfert n’altère pas l’existant.

3- Les comptes servent à segmenter l’accès à vos informations

Vous n’êtes pas obligé de mettre tous vos œufs dans un compte utilisateur ! Comme nous l’avons vu précédement, créez plusieurs comptes marques pour diviser les adresses et limiter les erreurs.

Vous pouvez limiter une mauvaise intégration massive de données, faire plusieurs comptes par grands ensembles géographiques et par marque, ou limiter l’accès total l’ensemble à vos adresses.

N’oubliez pas de retirez les droits d’accès à un partenaire en fin de projet.

4- Créez des adresses ET une page marque

page marque googleAutomatiquement, My Business vous emmène sur la création de Zones géographiques : les adresses physiques. Mais n’oubliez pas la page marque (votre page Google plus).

Une page marque y centralise les nouveautés, offres ou actualités. Récupérez de la visibilité.

5- Remplissez vos informations au maximum !

Rendez pertinentes vos adresses et votre page marque en complétant les différents profils à 100%. C’est ce qui offrira plus de pertinence à vos pages.

  • Adresses : remplissez tous les champs, placez des descriptifs uniques, placez des photos, placez correctement le curseur vous situant sur Google Map et surtout choisissez judicieusement vos catégories. La zone desservie ne doit pas être négligée, ni les horaires d’ouvertures.
  • Page marque : même traitement complet (descriptif, contact, liens…) et personnalisez avec des photos les visuels de votre page.

Il ne s’agit que de bases pour assurer une bonne gestion de votre compte et maîtrisez les accès. Prochaine étape : découvrir tous les enjeux d’optimisations, de gestions quotidienne et d’utilisation des statistiques. Un travail qui peut vite devenir chronophage plus vous multipliez les adresses.

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 10.0/10 (2 votes)

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE