PARTAGER
Index Smartphone Pliable First

En 2016, le trafic Mobile a dépassé pour la première fois, le trafic web Desktop.
C’est à cette période qu’un nouveau cap a été franchi dans l’évolution du web mondial.

Tout naturellement, Google a annoncé dès 2017 qu’il allait complètement revoir le mode de fonctionnement de son algorithme de ranking des sites internet. Le Projet Index Mobile First était lancé.

Introduction au concept Index Mobile First

Pour faire simple, jusque 2018, l’algorithme de ranking de Google se basait sur la version Desktop des sites web pour juger de leur qualité et de leur niveau de pertinence SEO pour les classer ensuite dans ses pages de résultats de recherche (SERP). Le niveau d’optimisation de la version Mobile était alors, un simple “bonus/malus” appliqué en surcouche de l’analyse desktop.

Le passage à l’index Mobile First (ou Index Smartphone Pliable First pour faire echo au concours SEO de NextLevel qui se déroule en ce moment !) rebat complètement les cartes. C’est désormais la version mobile des sites qui est prise en compte en premier lieu pour juger le niveau de pertinence SEO. La version desktop a elle pris le rôle du bonus/malus.

Autrement dit, il est essentiel que tout le travail d’optimisation que vous avez pu mettre en place sur vos site desktop soient bien également compatible sur votre version mobile (responsive, site dédié ou dynamic serving).

Voyons donc les principaux éléments à ne pas oublier.

Les 4 piliers du SEO sont toujours d’actualité !

Malgré le passage à l’Index Smartphone Pliable First, les 4 piliers du référencement naturel sont toujours aussi valable. Pour progresser dans la hiérarchie de Google, il convient toujours en 2019 de :
– maitriser son indexation
– disposer de contenus riches et uniques
– lier les pages entre-elles de façon cohérentes
– accroitre sa popularité au travers de backlinks (liens externes)

Technique SEO

Compatibilité Mobile

Cela coule de source…Pour être efficace dans un contexte d’Index Mobile First, le premier pré-requis est de disposer d’une version de votre site, compatibles smartphones pliables ou non.

Pour s’en assurer, rien de tel que de passer par l’outil de compatibilité mobile de Google : https://search.google.com/test/mobile-friendly?hl=fr

Nettoyage de l’indexation

En Mobile First comme en Desktop First, il est toujours capital de maitriser l’indexation des pages de son site. Il est plus que jamais important de s’assurer que les pages stratégiques soient bien parcourues par les robots de Google. Dans la même optique, il faut éradiquer toutes les URLs inutiles que Googlebot pourraient trouver. Le but est simplement de faciliter le travail d’analyse des robots pour qu’ils évitent de perdre leur temps (et donc de l’argent pour Google) à naviguer sur des pages inutiles (pauvres en contenus, dupliquées, en erreurs, dotées d’une redirection…).

Temps de chargement

Au delà de l’aspect “Indexation”, la partie technique du référencement naturel se joue également de plus en plus sur la partie “Performance et temps de chargement”. Contrairement à l’Index Desktop First où les temps de chargement jouent un rôle assez mineur dans les critères de ranking, 2019 et l’avènement du Smartphone First nécessite vraiment de penser à la vitesse d’execution et la vitesse de chargement dans la stratégie SEO.

Contenus et Sémantique

La règle d’or du SEO

Sur la partie Contenu, la règle d’or du SEO est toujours aussi valable avec le déploiement de l’Index Mobile First.

1 page = 1 mot-clé

L’inverse est aussi vrai…Si vous viser un mot-clé, il vous faudra disposer d’une page dédiée avec un contenu proprement écrit, sémantiquement riche et surtout unique.

Les contenus SEO visibles sur votre version mobile

Petit détail qui peut avoir son importance, il est essentiel de rappeler que Google préfère les contenus SEO qui sont visibles pour les internautes. Si vous envisagiez de cacher votre contenu avec un display=none, oubliez…

Il est toujours préférable de rendre visible, ou au moins potentiellement visible pour l’internaute. En effet, Google est bien conscient des contraintes ergonomiques en matière de contenus sur les version mobile. Les burgers menus, les textes accordéons, les onglets…sont autant de techniques qui vous permettent de positionner du contenu sans dégrader l’expérience utilisateur.

Google, par l’intermédiaire de John Muller a bien précisé que les contenus situés dans ces systèmes fonctionnaient bien et étaient correctement lus par les robots indexeurs…dans la version mobile. Ce n’est pas forcément le cas sur les versions desktop…

Maillage interne

Le maillage interne est un autre pilier essentiel du référencement naturel.
Dans le cas de l’Index Mobile First, on retiendra simplement que les optimisations recommandées en version desktop doivent tout simplement être reproduites sur la version responsive.

Le burger menu

De nombreux sites connaissent des problèmes de maillage interne en raison de leur burger menu.
Trop souvent, les liens de premier niveau (univers) ne sont pas cliquable et permettent juste de déplier les niveaux inférieurs.

Dans une logique de siloïng, cela pose des soucis car vos pages “Univers” seront nécessairement moins bien crawlées que vos pages “Catégories” qui disposeront d’un transfert de linkjuice plus important.

Fil d’ariane

Recommandé sur desktop pour aider les robots de Google à la bonne interprétation de la structure d’arborescence, le fil d’ariane est tout aussi important sur mobile.

Veillez donc à reproduire votre fil d’ariane sur votre version responsive…Veillez aussi à vous assurer que le fil d’ariane est bien codé en respectant les standards microdonnées établies sur schema.org

Les autres zones de liens

Au delà du menu et du fil d’ariane, tout autre bloc de liens conçus pour permettre de thématiser votre maillage interne et permettre aux robots de Google de faciliter leur navigation doit être repris sur votre version mobile. Les zones de cross-selling, les liens vers des facettes indexables, les linkbox de type “A découvrir aussi”… sont autant de zones de maillage interne qui sont cruciaux pour votre référencement.

Netlinking

Dernier pilier du SEO et non des moindre, le netlinking ne dispose pas de consignes particulières en matière d’Index Smartphone Pliable First. Au contraire, on vous recommandera, comme à l’époque du Desktop First, de travailler votre popularité de façon pérenne en variant au maximum, les typologies de backlinks (annuaires, forums, commentaires, web-profil, liens intext, échange de liens, PBN…).

Bref, vous l’aurez compris. L’Index Mobile First ne révolutionne pas le SEO Mobile…Il convient surtout de s’assurer que les fondamentaux du SEO version Desktop First soient parfaitement repris sur les versions Mobile. Seul véritable nouveauté marquée par ce changement de fonctionnement de l’algorithme de ranking, la web-performance et les temps de chargement ont désormais véritablement un poids dans le positionnement des sites.

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 8.3/10 (12 votes)
PARTAGER
Consultant SEO / SEA au sein de l'agence de référencement Open Linking

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE