PARTAGER

Ce week-end, Samedi 5 Novembre, a eu lieu le premier Measure Camp Nantais, et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’événement a tenu ses promesses.
Porté par une équipe de bénévoles emmenée par Ronan Chardonneau et organisé par l’AADF (Association des Analystes Digitaux Francophones), cet événement unique à Nantes a permis de rassembler durant une journée des passionnés ou professionnels du web analytics.

intro_measurecamp_nantes

Les MeasureCamps fonctionnent sous la forme de « non-conférences », en clair il n’y a pas de programme défini mais des créneaux au cours desquels les participants proposent d’intervenir ou de débattre sur des thèmes. Beau défi qui a été relevé avec succès car ce sont pas moins de 31 interventions qui ont été proposées. Nous avons ainsi pu assister à des sessions de conférences, des démos, mais également à des tables rondes où le public est acteur et transmet ses retours d’expériences.

Retour sur les sessions auxquelles j’ai pu participer :

Automatiser ses reportings avec Google Spreadsheet

Cette démo a mis en avant l’add-on Google Analytics pour l’outil SAAS Sheets. (disponible ici). En synthèse cet outil s’appuie sur l’API de Google Analytics pour remonter dans un tableau les différents KPI souhaités. Il ne reste plus ensuite qu’à calculer d’éventuels indicateurs complémentaires et mettre en forme les onglets pour obtenir des rapports automatisés. Tout se paramètre via l’onglet configuration du tableur dans lequel il est possible de spécifier les différentes sources de données, les segments, la plage de temps, etc …

Les points forts :
– permet d’aller plus loin que les rapports personnalisés d’Analytics car on peut manipuler les données.
– possible de créer des onglets spécifiques dédiés à un profil et de ne leur partager que cet onglet.
– l’exécution peut être planifiée au rythme souhaité.
– l’ensemble est gratuit.

Présentation de Data Studio

Dans la même lignée sur l’intervention précédente, Vincent Lahaye nous a présenté des cas d’utilisation de Data Studio pour créer des dashboards personnalisés et dynamiques.

Les principales forces de Data Studio sont :
– il peut se connecter à de nombreuses sources de données (Analytics, base SQL, Adwords, Youtube Ads …)
– il est possible d’inclure des filtres et des plages de dates pour rendre le rapport dynamique.
– des traitements avancés peuvent être effectués sur les données incluses dans les rapports (calculs, mise en forme ..).

Toutefois il possède deux limites principales : le rapport est limité à une seule source de données et la version gratuite est limitée à 5 rapports max. A noter toutefois qu’il est possible de créer autant d’onglet que souhaité par rapport.

datastudio_measurecamp_nantes
Pour compléter la conférence précédente sur Spreadsheet, Vincent a présenté rapidement deux add-on complémentaires : supermetrics qui permet de récupérer des données de très nombreuses sources (réseaux sociaux, outils de marketing direct, régies …) et Search analytics for sheets qui va exploiter les données de la search console.

Le couple Spreadsheet / Data Studio, permet ainsi de créer rapidement des rapports complets et esthétiques.

Les secrets de la persuasion et de la conversion

Ou quand les neurosciences servent l’Analytics. Cette conférence de Jochen Grunbeck a mis en avant que la quasi totalité (environ 98%) de nos décisions sont prises de manière irrationnelle en réponse à des impulsions. De nombreux exemples mettaient ainsi en avant l’influence de l’ancrage dans notre prise de décision.

Ces techniques permettent, sur un site e-commerce, d’orienter fortement le consommateur vers une offre précise ou de lui permettre d’accepter un prix qu’il aurait certainement trouvé prohibitif dans un autre contexte.

L’un des exemples les plus connus d’ancrage est certainement celui de Steeve Jobs, présentant le prix de l’iPad en 2010.

Audit Analytics en live

Animé par Sébastien Monnier, cet atelier présentait de premières astuces pour auditer le tracking d’un site, pour Google Analytics. Une fois la vérification classique de l’implémentation du tag et l’usage (ou non) de Google Tag Manager grâce à l’add-on Tag Assistant, Sébastien s’est penché sur les échanges de données entre le navigateur et le serveur Analytics. Pour cela il utilise la fonction « inspecter » de Chrome et s’intéresse particulièrement aux données transmises à l’adresse : https://www.google-analytics.com/collect.

L’analyse de variables passées dans cet appel permet d’identifier :
– la présence de dimensions personnalisées
– si l’ecommerce enhanced est alimenté en données (et donc correctement exploité)
– si les liens externes sont trackés
– si un suivi de scroll est réalisé
– les différents événements trackés (complétion des champs d’un formulaire par exemple)
– Etc …

Quelques outils analytics ou d’optimisation des conversions

Initié comme un appel à outils, cette table ronde a permis à une majorité des participants de s’exprimer sur des retours d’expériences et de mentionner des outils qualitatifs ou quantitatifs, dont voici une rapide sélection :

funnel.io permet la remontée de données externes dans Analytics.
Azalead pour le sourcing d’informations BtB sur les visiteurs de vos sites.
Fasterize qui permet d’optimiser les performances de votre site sans développements lourds.
Ibbu ou Tokywoky qui proposent des solutions e-commerce basées sur les communautés de clients ou de passionnés.
Hotjar pour l’analyse de l’expérience client au travers du mouse tracking.

Vous utilisez d’autres outils Analytics ? N’hésitez pas à les partager en commentaire.

En synthèse, une journée riche et dense portée par une communauté experte, le tout à Nantes. Bravo pour cette belle expérience.

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 10.0/10 (4 votes)

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE