PARTAGER

Le SEO est mort, encore une fois

 

Chaque année c’est la même chose, on trouve des articles annonçant la mort du SEO.  Chaque année nous devons prendre notre bâton de pèlerin pour contredire cette spéculation. Pour 2013 cela sera encore la même chose et pourquoi ?  Petit tour d’horizon sur les prochaines tendances …

 

 

 

Changements algorithmiques plus fréquents.

L’année 2012 a été riche en mises à jour:

  • Google Panda a tiré sur les comparateurs de prix et les sites proposant un contenu relativement pauvre.
  • Google Pingouin (la terreur des webmasters) est parti en chasse contre le dopage des liens.

Au final, le moteur nous a imposé un rythme de mise à jour relativement important pour combattre le « spam ». Ces différentes évolutions et une communication bien huilée ont provoqué une peur d’être pénalisé par ces changements. Maintenant plus de sur-optimisation et plus de lien externe… Et nous avons tous contribué à alimenter cette peur de l’ogre Google en relayant les impacts de visibilité de certains sites.

En 2013 ces mises à jour vont continuer.

Après les contenus, le maillage externe et les EMD, Google va s’occuper du maillage interne sur-optimisé de certains sites, l’emplacement des contenus, les faux avis, les fausses notes, … Toutes les techniques de référencement vont être balayées pour conserver ce que souhaite uniquement le moteur de recherche : tuer l’open-web. Conserver uniquement les informations propres à Google dans les SERPS. Et nous l’aidons à travers la mise en place des micro-formats et la gestion des flux Google-shopping. Notre travail consiste à donner plus de visibilité au site en respectant les consignes de Google. Demain il sera nécessaire d’apprendre par coeur les Guidelines.

En 2013 adopter un SEO plus humain

Authored Page Rank

Source: SEOmoz.org

Au final beaucoup d’entre nous avons sous-estimé l’implication de l’internaute dans notre travail de référencement et ce à juste titre. Cela n’avait aucune incidence dans les résultats. Les nouveaux supports ont permis aux internautes de prendre la parole et de décider de leur sort. Un modèle plus collaboratif est né dans le sillage de Facebook. Ce dernier a forcé Google à s’intéresser au système de partage en créant Google +. Après le flop des premiers mois, Google développe des passerelles avec ces services phares comme tout simplement son moteur de recherche et adwords. Aujourd’hui par exemple, il est possible d’associer ses articles à son profil Google Plus (Authorship). Ce système permet d’avoir sa photo rattachée aux résultats de Google dans le but d’identifier plus facilement l’auteur de l’article. Malgré une quasi certitude que cela n’impacte pas (encore) les résultats, tout porte à croire que demain Google utilisera l’autorité d’un auteur en fonction de la qualité de ses articles pour réaliser son classement(AuthorRank). L’humain va donc prendre une place prépondérante dans l’algorithme et changer progressivement le classement des sites.

Le changement c’est maintenant !

Adopter un SEO plus humainAu final ce qui va changer en 2013 c’est une prise en compte plus importante de l’aspect communautaire au détriment du pouvoir du netlinking. Malgré un sujet un peu tabou, les liens ont encore aujourd’hui un impact dans les SERPS mais ces effets diminueront au fil des années avec une prise en compte de l’AuthorPagerank (Author rank + page Rank). Demain nous ne parlerons plus de « Linkbaiting » mais plutôt de « Fanbaiting ». Il y aura alors une légère mutation de notre travail mais il consistera toujours de mettre en avant un contenu riche (et engageant), une bonne accessibilité des pages et un bon formatage des informations.

 

Au final en 2013 le SEO est loin d’être mort !!!

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 9.8/10 (5 votes)

18 COMMENTAIRES

  1. Effectivement il serait temps de penser un peu plus à l’internaute. Surtout qu’un contenu de qualité aura plus d’impact pour améliorer le taux de conversion…
    Mais les mauvais spins arrivent encore à avoir du poids. Donc le SEO plus humain ce n’est pas encore pour tout de suite, certains référenceurs ne sont pas prêts d’arrêter les abus.

  2. Entièrement d’accord avec ton point de vue, le SEO évolue et Google améliore son algorithme afin d’apporter des résultats les plus naturels possibles pour les utilisateurs.

    Cependant la fin du SEO n’est vraiment pas pour aujourd’hui, tant le monde entier est accroc à Google et autres SERPS..

    De plus, j’en connais beaucoup qui se retrouverait sans travail…(Dont moi 🙂

  3. Tiens, il y avait longtemps que je n’étais pas tombé sur un article traitant de la mort du SEO. Mais cette fois j’ai pris plaisir à le lire puisqu’il est cohérent et logique. Et oui, bien que Google ne dégage des revenus que des résultats payants de son moteur, il n’a aucune raison d’abandonner les liens organiques. Ceux-ci restent effectivement majoritairement cliqués et il ne faut pas oublier que la recherche reste son coeur de métier. Le SEO est donc bel et bien loin d’être mort !

  4. Très bon article…A mon avis c’est une bonne chose que les choses se resserrent autour du SEO vu la direction machinale qu’il prend…Il faudrait donc faire le tri et ne laisser que les sites qui méritent leur place…Cela ne sert à rien de faire du référencement sans qu’il y ai une valeur ajoutée en retour qui soit utile et bénéfique aux autres !

  5. merci pour cet article très détaillé et très intéressant ! personnellement je suis d’accord pour le fait que le SEO est en train d’évoluer d’une année à une autre et cette évolution va nous permettre de plus en plus mieux comprendre ce concept énorme !

  6. Quand on lit certains blogs, le SEO meure tous les deux mois, mais au final c’est un pro de la résurrection et on peut être sur qu’en 2013 et dans les années suivantes, on ne sera pas débarrassé de ce « mort-vivant » et c’est tant mieux 🙂

  7. Il n’est pas mort mais est en effet beaucoup plus complexe.
    Varier son profil de liens, utiliser de plus en plus les réseaux sociaux, créer toujours plus de contenu intéressant (linkbaiting), ce n’est plus comme avant ou il suffisait d’optimiser et sur-optimiser. Mais c’est pour ça aussi que cela est passionnant !

  8. Bien sûr que le SEO n’est pas mort en 2013, ni en 2014..nous sommes dépendants de Google chaque jour et encore plus les nouvelles générations qui ne seront plus ce qu’est un dictionnaire, ce qui est grave en soit ! Sur la plupart des sites, le SEO est en top 1 en terme d’acquisition de trafic et ça n’est pas prêt de changer !

    A+ Xav

  9. C’est comme à chaque grand changement d’algorithme, il faut prendre en considération les nouvelles données et s’adapter. En automatisant pas forcément moins mais différemment sur de nouveaux paramètres et en modifiant quelques targets. C’est quand finalement une bonne chose que l’internaute puisse avoir un poids aussi léger soit-il.

  10. je pense que c’est trop abuser d’annoncer la fin du SEO comme certains référenceurs ont l’habitude de le faire à travers leurs billets. Disons que le SEO vise maintenant au naturel avec Google qui ne cesse de changer son algorithme pour mieux satisfaire la demande des internautes.

  11. A mon avis,tant que google existera, alors le SEO existera aussi. Le seo ne signifie pas seulement l’obtention de liens à tout prix: certes c’est important, mais pour un site qui a très peu de contenu, avoir beaucoup de backlinks peu être suicidaire!

  12. Bonjour, excellent article, très instructif. Une question : celles et ceux qui font leur propre SEO en interne pour manque de moyens et/ou de connaissances, vont-ils devoir passer par un pro obligatoirement pour être visible sur le net ? Le SEO devient de plus en plus complexe et nécessité toujours plus de moyens : cela ne sera bientôt plus qu’une problématique réservée aux pros ? Que pourront encore faire les « petits » webmasters ? Cordialement, Richard

  13. Le authorship c’est bien quand on a un blog, mais lorsque l’on a une marque à faire valloir, et pas de personnes à valoriser, c’est plus compliqué ! D’ailleurs, j’ai remarqué que la tendance du géolocalisé avait elle aussi un impact sur les résultats de recherche, ce qui a relayé des bons sites en deuxième page sur des requêtes ayant attrait à la geolocalisation…

LAISSER UN COMMENTAIRE