PARTAGER

Annoncé il y a quelques mois, Google Hotel Finder commence à pointer le bout de son nez en France. Et on peut dire que Google sait comment s’imposer quand il s’agit de ses nouveaux produits :

google hotel finder

Le principe de Google Hotel Finder

Actuellement, Google Hotel Finder remonte les résultats des principales plateformes de réservation comme Booking ou Expedia.

Google Hotel Finder
Google Hotel Finder

Mais, et c’est là que ça devient intéressant, les hôtels peuvent indépendamment se retrouver référencés dans ce nouvel outil. Une façon de contourner la position dominante en référencement des agences de voyage en ligne et de récupérer des réservations en direct (et donc sans commissions).

En plus de proposer un mode de booking via une plateforme de réservation « connue », l’outil de recherche propose en bas de la fiche l’adresse ainsi que le numéro de téléphone de l’hôtel en question. Encore un autre moyen de shunter les mastodontes du secteur !

Grâce à des partenariats créés avec les principaux acteurs du secteur (sites de booking, chaînes d’hôtels…) Google Hotel Finder agrège les notes et avis en provenance des sites en question  mais aussi de Google+ local. A partir du moment où un hôtel a sa fiche sur Google+ Local, il est référencé dans l’outil de façon indépendante. Par contre, rien ne permet actuellement à un hôtel de s’inscrire manuellement au service.

 

La contrepartie

Google facture environ 0.2 % du prix de la nuit concernant le résultat cliqué.

Par exemple si l’internaute clique sur une chambre d’hôtel à 150 € la nuit, le site concerné se verra facturé 0.30 € même si l’internaute ne réserve pas.

Les hôtels ont donc tout intérêt à être présent de façon indépendante sur cet outil vu les commissions que prennent les plateformes de booking !

 

Un nouvel outil de recherche  qui vient enrichir l’expérience de l’internaute, donner un coup de pouce aux hôtels face aux sites de booking,  tout en venant encore encombrer des SERP déjà bien fournies en liens commerciaux.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 9.5/10 (4 votes)

18 COMMENTAIRES

  1. Les commissions sont assez élevées quand la réservation est faite via un site de booking, et les hôtels n’ont pas forcément le choix vu le paysage actuel…
    Ça leur donne un « petit » coup de pouce effectivement pour répondre @Matthieu dans la mesure où Google leur donne une alternative. Quoi qu’il arrive, les hôtels payent pour leur visibilité…

  2. Non, car Google Hotel Finder est un comparateur de prix. A la fin il renvoit sur des sites comme bokking ou hotels.com .
    Ils se prennent juste une marge la ou ils en prenaient pas avant.

    Google n’est pas encore dans votre secteur d’activité ? Ils arrivent.

  3. Pour répondre à Johanna, GHF s’octroie la 3e position en lieu et place d’une annonce adwords.
    GHF doit faire beaucoup de bien aux hôteliers puisqu’en vendant une chambre 100€, ils arrêteront de payer entre 15€ et 25€ aux distributeurs et ne débourseront que 0,02€.

    La seule problématique est de se positionner sur GHF ce qui n’est pas facile pour un hôtel indépendant.

  4. Il est clair que cet outil, va pouvoir permettre aux hôteliers. Par contre je trouve qu’au niveau de Google c’est la non-information lorsqu’il s’agit d’expliquer comment un hôtelier peut remonter ces tarifs…

    Aucun contact, pas un formulaire, pas d’options dans Google + Local, rien dans les webmaster tools… Il n’y a que certains OTAs ou GDS qui ont le droit à leur place. C’était bien annoncé au départ pour permettre aux hôteliers de s’abstraire des OTAs connus qui peuvent prendre 30% de commission non ?

    Existe-t-il des personnes qui ont des infos sur cette possibilité ? Sur un délai ?

  5. Ils se prennent tant de procès de partout pour abus de position dominante, concurrence déloyale et cela ne les empêche pas de continuer à grappiller des parts de marché dans absolument tous les domaines. Les lieux, les hôtels, les vols.. Résultat pleins de guides et comparateurs devront fermer car Google régnera sur le marché du tourisme 😡

  6. Malin Google…..pour l’instant, on est à 0,2%…….et quand ils auront le monopole, ce qui va vite arriver…. il remontera aux 20/25% des OTAs……

LAISSER UN COMMENTAIRE