PARTAGER

Web2day-2014Open Linking était présent au Web2Day, les 4, 5 et 6 Juin. Depuis 5 ans, cet événement réunit professionnels du web, start-ups et collectivités autour des thématiques de l’innovation et du digital.

Voici un résumé des conférences qui nous ont marqué

Twitter : évolutions, enjeux et opportunités

Stan Massueras (Sales Manager France & Belgium -Twitter)

Stan Massueras décrypte les buzz les plus importants sur Twitter, et comment les marques peuvent profiter de l’actualité pour réaliser des tweets percutants et fortement relayés.

Il a également fait le point sur l’importance de l’e-reputation, et comment Twitter permet d’en prendre les commandes, en éteignant tout départ de polémique.

Les nouvelles opportunités liées à Twitter s’annoncent passionnantes, avec le développement d’Amazon Cart qui permet de remplir son panier Amazon, en naviguant sur Twitter, mais également via Skyreck, qui permet d’enregistrer notre série préférée en cliquant simplement sur un post Twitter la concernant.

 

Révolution mobile, où en est-on ?

Alexandre Jubien ( Fondateur – ThinkMobile) 

Alexandre Jubien, pionnier du e-mobile, nous présente les principales raisons du succès du mobile, et les chiffres clés du secteur.

La friction, c’est-à-dire ce qui freine le consommateur dans son acte d’achat, peut se résoudre grâce aux applications mobiles utilitaires. Au travers d’un tour d’horizon des solutions mobiles, Alexandre Jubien constate que ces applications utilitaires  rencontrent également plus de succès auprès des consommateurs, que les applications vitrines des marques.

Un point est alors donné sur l’avenir du mobile. Sera-t-il remplacé par des appareils encore plus sophistiqués ? De nouvelles technologies apparaissent, toujours plus près du corps, comme les Google Glass, ou encore les tatouages électroniques, mais la question reste en suspens… !

 

La convergence du mode off-line au mode on-line

Nicolas Chatillon (La Banque Populaire)

Il y a une porosité croissante entre le digital et les réseaux de distribution physiques, et Nicolas Chatillon nous présente donc le M-Commerce.

Les magasins se digitalisent grâce à des outils connectés, et internet met de plus en plus en avant les magasins, à travers les Drive, ou la géo localisation.

Les chiffres le montrent, une stratégie de M-Commerce semble cohérente, lorsque l’on sait que 70% des internautes préparent leurs achats physiques en ligne, et que dans les magasins, 40% des clients utilisent leur mobile lors de leurs achats physiques.

 

How to make your customers love you more ?

Michael Ferranti (Directeur Marketing – Rackspace)

Michael Ferranti nous propose 3 stratégies pour attirer et fidéliser les clients :

  • Créer pour soi-même : en créant son entreprise ou son produit dans notre propre intérêt, nous le créons probablement dans l’intérêt de tous. Et c’est en travaillant pour soi même que l’on connait le mieux le résultat voulu.
  • Le « Customer Developement » : Il faut tester le produit ou le service auprès des consommateurs potentiels, en le définissant au préalable. La meilleure façon de plaire aux clients, c’est de savoir ce qu’ils aiment.
  • Le « Customer Support » : Parce qu’il est très important que le produit ou le service plaise aux clients lors de leur utilisation, il est primordial d’assurer le service après vente, et de tout faire pour régler les problèmes rencontrés. C’est ainsi que les clients se fidélisent.

Michael Ferranti conclut avec une citation de Phil Libin, CEO d’Evernote, sur sa vision de la fidélisation client : « le but du marketing, ce n’est pas de vendre, c’est de découvrir ce que les consommateurs aiment. »

 

e-paiement : Les leviers pour augmenter son taux de conversion

Christophe Mariette (Lyra Network)

Parce que 2 acheteurs sur 3 abandonnent l’achat au niveau du paiement si ils y rencontrent un problème, la plate-forme de paiement des sites e-commerce doit être optimisée.
Fluide, personnalisée, rapide sont autant de qualités indispensables à une bonne plate-forme de paiement.

Mais la plus importante de toutes reste la sécurité, puisqu’il y a 50% plus de fraude sur internet que sur les paiements physiques.
Il faut donc trouver un équilibre entre sécurité et fluidité du paiement.

Une autre idée marquante de cette conférence reste le retargeting via l’email de ticket de paiement. Cet email étant le plus consulté par les clients, pourquoi ne pas relancer leur envie d’achat en y plaçant une bannière avec des produits qu’ils pourraient aimer ?

 

Application mobile – Comment monétiser ses utilisateurs ?Web2day - Guillaume Passaglia

Guillaume Passaglia (CEO – Beta et compagnie)

Guillaume Passaglia commence par comparer les chiffres clés de Apple, Google et Microsoft sur le marché de l’application Mobile.
Un des chiffres à retenir est que 50% des applications ne sont jamais téléchargées, ou le sont moins de 10 fois.

Pour celles qui le sont, il est nécessaire de les monétiser. Diverses solutions s’offrent alors : faire payer l’installation, créer des achats intégrés, c’est-à-dire faire payer pour plus de fonctionnalités, ou pour progresser dans un jeu, ou bien diffuser des publicités.
Pour ce dernier point, le revenu par utilisateur est faible. Guillaume Passaglia nous donne le chiffre qui fait sourire : Pour s’acheter un mac Do, il faut 2500 utilisateurs par jour sur votre application.

La publicité est donc intéressante uniquement sur les applications très fréquentées.
Après un point sur les différentes formes de publicités, on constate que le monde du mobile étant en constante évolution, toutes ces informations seront différentes l’année prochaine.
En conclusion, des informations pertinentes, des exemples concrets… Encore une édition réussie !
N’hésitez pas à ajouter des compléments d’informations et à partager votre ressenti sur l’événement en commentant cet article.

 

Par Alice Guellec

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 10.0/10 (1 vote)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE