PARTAGER
mettre un décompte dans sa page de maintenance

La vie d’un site web n’est pas un long fleuve tranquille. Il doit tout d’abord être imaginé, développé puis mis en ligne, et ensuite il faut l’entretenir pour le faire vivre et évoluer au gré des usages web et des mises à jour de Google (entre autre). Si au bout de quelques années il devient souvent nécessaire de faire une refonte de site complète pour remettre à plat l’ensemble du site, il est toutefois important de pouvoir également faire de petites mises à jour ponctuelles sur certaines parties du site par exemple. Pour les modifications qui ne prennent que quelques minutes à mettre en ligne, l’impact peut certes sembler négligeable au premier abord, mais quand la maintenance doit durer jusqu’à plusieurs heures, il est important de savoir comment la gérer au mieux.

Comment gérer l’indisponibilité de son site pendant les périodes de maintenance ? Comment s’assurer que les internautes et les moteurs de recherche subiront le moins de dérangement possible ? Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place pour gérer une période de maintenance du point de vue Expérience utilisateur, SEA mais aussi et surtout SEO ?

Découvrez dans notre article les points à prendre en compte pour que votre mise à jour de site se passe sans souci et ne laisse aucune séquelle.

Pourquoi mettre son site web en maintenance ?

Mise à part la période d’avant lancement au tout début de la vie d’un site, il existe principalement deux situations pour lesquelles il faut gérer l’indisponibilité de son site : une maintenance prévue et planifiée (pour une mise à jour du CMS, un changement de serveur, une mise en ligne d’une préprod ou une évolution technique d’une partie du site comme le tunnel d’achat par exemple); et une indisponibilité indépendante de votre volonté et imprévue, qui peut parfois vous toucher au moment où vous vous y attendiez le moins (attaque de votre site, coupure des serveurs, guerre nucléaire… au choix).

Pour chacune de ces situations, il faut vous assurer que vous avez pris les dispositions nécessaires pour que votre SEA et votre SEO n’en pâtissent pas.

Limiter la gêne du point de vue expérience utilisateur

Si tout ou partie de votre site est inaccessible pendant quelques minutes ou quelques heures (voire quelques jours dans les cas les plus extrêmes), assurez-vous de prévenir les internautes de la situation de façon claire et rassurante, comme vous le faites probablement aussi sur votre page d’erreur 404 (n’est-ce pas ?). Vous pouvez alors mettre en place une page de maintenance qui précise que le site est actuellement en train d’évoluer et qu’il sera de nouveau disponible dans X heures ou à telle date.

Que mettre dans sa page de maintenance ?

Tout comme pour une page de lancement de site, vous pouvez éventuellement ajouter un champ d’adresse email pour que l’internaute puisse être prévenu quand le site est à nouveau en ligne, ou l’inviter à vous rejoindre sur vos réseaux sociaux pour qu’il puisse éventuellement vous contacter s’il a une demande urgente (question sur une commande, …). C’est l’occasion de renouer le contact sur un autre support que votre site, et de façon plus personnalisée et individualisée.

N’hésitez pas à soigner le look de votre page maintenance, c’est parfois la seule image que les internautes auront de vous pendant plusieurs heures. Il existe des galeries des plus belles pages 404, vous pouvez vous en inspirer pour concevoir quelque chose d’original et de sympathique, qui pourra améliorer l’image que l’utilisateur avait de vous par exemple par le biais d’un peu d’humour.

rassurer et guider dans sa page d'attente

 

Cette page pourra vous servir également le jour où votre site sera indisponible sans prévenir puisque votre serveur renverra alors probablement de lui-même une erreur 500. Il est d’ailleurs possible de personnaliser toutes les pages d’erreurs de votre site en configurant quelques lignes dans le fichier htaccess :

ErrorDocument 400 http://www.votresite.com/400.php
ErrorDocument 401 http://www.votresite.com/401.php
ErrorDocument 402 http://www.votresite.com/402.php
ErrorDocument 403 http://www.votresite.com/403.php
ErrorDocument 404 http://www.votresite.com/404.php
ErrorDocument 405 http://www.votresite.com/405.php
ErrorDocument 500 http://www.votresite.com/500.php
ErrorDocument 501 http://www.votresite.com/501.php
ErrorDocument 502 http://www.votresite.com/502.php
ErrorDocument 503 http://www.votresite.com/503.php
ErrorDocument 504 http://www.votresite.com/504.php
ErrorDocument 505 http://www.votresite.com/505.php

 

Que faire lors de la maintenance de son site du point de vue SEA ?

Si vous aviez mis en place des campagnes de publicité payante comme Google Ads (anciennement Adwords) ou Bing Ads,  et que vous souhaitez faire une mise à jour de votre site ou le rendre indisponible pour quelques heures, pensez évidemment à mettre en pause vos campagnes pour ne pas dépenser de l’argent inutilement. En effet un internaute qui cliquerait sur votre annonce pour arriver sur une belle page de maintenance serait plutôt frustré et risquerait de revenir en arrière pour choisir un concurrent qui lui est disponible immédiatement.

Pour mettre en pause des campagnes Adwords, vous pouvez sélectionner vos campagnes actives et les « mettre en veille » manuellement dans l’interface en ligne, ou vous pouvez prévoir des règles programmées si vous connaissez à l’avance les heures auxquelles votre site sera hors ligne. Cela vous évitera ainsi de devoir agir dans l’urgence et de risquer d’oublier quelque chose, comme par exemple de les réactiver.

Dans le cas où votre site serait cette fois indisponible sans que vous ne l’ayez prévu, sachez que Google Ads passera automatiquement vos annonces en « refusé » si la page d’atterrissage devient indisponible (en erreur 404 par exemple).


Il faudra alors demander manuellement le réexamen de vos annonces une fois que votre situation sera revenue à la  normale et que le site sera à nouveau accessible.

Une solution plus sûre et efficace sera de mettre en place des scripts qui peuvent tourner toutes les heures pour vérifier le code retour http de vos pages de destination, et par exemple vous envoyer un email ou mettre en pause dès que celui-ci n’est pas un code 200 (réponse standard quand tout va bien).  Vous trouverez sur internet différents exemples de script Adwords pour les pages 404 qu’il suffira d’adapter pour tester aussi les différents codes d’erreurs ou de redirection 301 et 302.

 

Comment mettre son site en maintenance sans impacter son SEO ?

S’il s’agit d’une maintenance programmée, pensez bien à renvoyer à Google et aux robots des moteurs de recherche le status code HTTP 503 (Service Unavailable). Evitez évidemment de faire simplement une redirection 301 ou 302 vers votre page maintenance par exemple. Celui-ci indique aux robots que le site est temporairement indisponible, et qu’il faudra revenir le crawler plus tard. Vous pouvez d’ailleurs ajouter le paramètre « Retry-After» et donner une heure ou date à laquelle vous savez que le site sera à nouveau disponible (ou préciser une durée en secondes).

Attention car au-delà d’une semaine de présence du code 503, Google pourra considérer que c’est permanent et commencer à une supprimer des pages de l’index.

A noter que si Google tombe sur une page d’erreur ou avec très très peu de contenu mais qui répond en 200, il considèrera cela comme une « soft 404 ». Vous pouvez voir apparaitre cette notion dans la Search Console par exemple dans les Erreurs d’exploration.

Pensez aussi à ajouter un code 503 à votre fichier robots.txt, c’est le premier fichier lu par les robots des moteurs de recherche et cela permettra à Google notamment de ne pas tenter de crawler votre site inutilement. Il relancera son crawl dès que ce dernier sera à nouveau disponible en code 200.

Si vous n’utilisez pas un CMS, voici le code PHP à ajouter en début de page pour ajouter un code HTTP 503 à son entête :

<?php
 header('HTTP/1.1 503 Service Unavailable');
 header('Retry-After: Sat, 8 Oct 2018 18:27:00 GMT'); // date ou nb de secondes
 ?>

Puis pour déclencher manuellement le mode maintenance, vous pouvez modifier le fichier .htaccess à la racine de votre site :

RewriteEngine on
 # Mode maintenance
 RewriteCond %{REMOTE_ADDR} !^123\.456\.789\.123
 RewriteCond %{REQUEST_URI} !^/maintenance.php [NC]
 RewriteRule .* /maintenance.php [L]

Pensez à bien remplacer 123\.456\.789\.123 par votre adresse IP pour exclure cette IP du mode maintenance, ce qui vous permettra de pouvoir accéder normalement au site de votre côté.

Faites attention au système de cache de votre site qui peut afficher pendant quelques temps les pages qui sont toujours en mémoire, ce qui peut fausser la perception de Google mais aussi et surtout des internautes et leur laisser croire que le site est toujours actif avant de leur afficher une belle page d’erreur au moment où ils pensaient valider la commande par exemple.

Monitorer son site pour vérifier ses indisponibilités

Dans le cas où votre site deviendrai indisponible sans que vous ne l’ayez prévu, il existe des services (gratuits ou payants) qui peuvent monitorer et tester votre site régulièrement pour s’assurer qu’il répond bien en 200 et que vos principales pages fonctionnent bien.

Ainsi vous pouvez tester gratuitement votre site toutes les toutes les 5 minutes avec Uptime Robot, Pingometer, ou encore StatusCake qui permet par exemple de surveiller jusqu’à 10 URLS différentes.

 

Comment gérer la maintenance de son site selon votre CMS ?

Si vous êtes sur WordPress, sachez qu’il existe comme toujours de nombreux plugins de maintenance gratuits (et payants) afin de travailler tranquillement sur son site sans que les internautes puissent voir les pages concernées. Ces plugins permettent en effet souvent d’exclure du mode maintenance les utilisateurs enregistrés (admin par exemple) mais aussi directement des adresses IP.  Un des plus célèbres est par exemple WP Maintenance.

Pour Prestashop, Magento, ou tout autre type de CMS, n’hésitez pas à vous pencher sur les pages d’aide du site officiel du CMS car une fonctionnalité de base est souvent disponible. Pour avoir plus d’options et notamment pouvoir personnaliser en détails votre page de maintenance, il existe toujours des plugins disponible sur les marketplaces dédiées au CMS.

Quel est le meilleur moment pour mettre en maintenance votre site web ?

Cet article a fait un petit tour des points à prendre en compte quand il s’agit de faire évoluer son site et de travailler dessus pendant quelques heures du point de vue Expérience Utilisateur, SEA et aussi SEO. Un dernier point assez évident et de bien choisir son timing afin de rendre le site inaccessible pendant le minimum de temps et pour impacter le minimum votre activité. Essayez donc si possible de faire vos mises à jour pendant les périodes creuses de votre activité (vacances scolaires, jours fériés…) ou même pendant la nuit, même si cela n’est pas toujours possible évidemment.

Maintenance de site : annonceur et agence doivent coopérer !

Enfin, pour conclure, votre gestion des périodes de maintenance ne va au final que peu varier si vous êtes annonceurs ou une agence (ou freelance) : pensez à  monitorer votre site pour être le plus réactif possible en cas d’imprévu (votre client vous en sera gré si vous êtes le consultant qui lui apprend que son site est down).

Si vous êtes chez l’annonceur, pensez à prévenir votre agence pour toute maintenance prévue ou déploiement technique, même si c’est censé durer quelques minutes, car parfois les choses ne se passent pas comme prévues et votre site peut rester inaccessible pendant plusieurs heures, ce qui peut affecter vos performances SEA et SEO si rien n’a été mis en place.

Si vous êtes une agence ou un consultant indépendant, pensez à évangéliser vos clients et à leur faire comprendre qu’ils doivent vous considérer comme partie intégrante de leur équipe : cela ne pourra que renforcer votre collaboration et vous assurer que les résultats seront au rendez-vous.

 

Voilà vous avez toutes les informations pour bien gérer cette période parfois délicate et souvent sous-estimée. Bien que cela soit de plus en plus rare, il existe encore de nombreuses raisons pour lesquelles un site peut être placé en maintenance, alors autant le faire le plus correctement possible.

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 9.0/10 (3 votes)
PARTAGER
Curieuse, dynamique et passionnée par le web, j'ai exercé différents postes liés à la conception de sites puis au webmarketing chez l'annonceur, en freelance ou en agence. Je suis aujourd'hui Consultante SEO chez Open Linking (Nantes). A bientôt !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE