PARTAGER
application search optimisation ASO

Avec plus de 2 millions d’applications iOS et presque le double d’applications sur Android, la concurrence dans le marché des applications mobiles est féroce.
Principale conséquence : 80 % des applications n’atteignent jamais les 500 téléchargements…

Comment donner les meilleures chances à votre application pour trouver son public ? Comment assurer le succès de votre application dès sa sortie et l’empêcher de disparaitre au fin fond des classements des AppStores ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

 

Avant tout : faire parler de vous

Puisque le nombre de téléchargements d’une application mobile fait partie des critères utilisés pour les classements des Stores, en ne vous basant que sur l’App Store Optimization (ASO) pour promouvoir votre application mobile, vous risquez d’être limité par votre manque de visibilité initiale… c’est un peu le serpent qui se mord la queue !

C’est pourquoi il est important de prévoir en parallèle du travail d’optimisation ASO dont nous allons parler ici, une campagne complète de communication et d’acquisition payante afin de maximiser votre visibilité et d’obtenir suffisamment de téléchargements dès les premiers jours pour initier un cercle vertueux :

… comme vous pouvez le voir, de nombreux leviers payants sont envisageables pour faire connaitre votre application, mais ce n’est pas l’objet de notre article du jour.

Nous allons ici nous concentrer sur le référencement « organique » d’une application et lister les bonnes pratiques à mettre en place pour référencer au mieux votre application mobile au sein des plateformes de téléchargement d’applications mobiles : App Store et Play Store ; mais aussi directement au sein des moteurs de recherche comme Google.

L’ASO : Application Store Optimisation

La visibilité organique des applications mobiles dépend en grande partie de l’ASO (Application Store Optimisation) qui se concentre sur les différents critères de classement des plateformes de téléchargement d’applications. Ainsi, on estime que les applications classées dans le top 3 sur un mot clé reçoivent plus de 80% du trafic de recherche associé !

mobile application

Comment le mobinaute choisit-il ses applications ?

Une étude révèle qu’il existe 5 facteurs principaux qui influencent les utilisateurs dans le téléchargement d’une application (iOS ou Android) :

  1. La description (25%)
  2. Les avis (24%)
  3. Les images (23%)
  4. La notation (13%)
  5. L’icône (13%)

Parmi ces cinq critères essentiels, sachez que vous avez directement la main sur trois d’entre eux : description, image et icône… nous les regrouperons sous l’appellation de « critères internes ». Les deux restants font partie des « données d’utilisation » qui permettent d’évaluer la qualité de votre application et son accueil par le public, et sont bien plus difficiles à optimiser.

Comme nous allons le voir, les critères d’optimisation ASO varient sensiblement selon la plateforme, mais sont globalement répartis selon ces deux axes.

Les critères « internes »

Titre et sous-titre de l’application

App Store :

Apple permet de choisir un titre d’application de 30 caractères et un champ « sous-titre » de 30 caractères. Les mots-clés placés dans le titre et le sous-titre sont pris en compte pour le classement de l’application au sein de l’App store.

A noter qu’Apple vous permet de changer facilement le nom de votre application. Certaines entreprises ont constaté que si vous changez le nom de votre application en fonction de la saison, cela peut vous donner une visibilité supplémentaire. Par exemple, une application de livraison de fleurs pourrait changer son nom en “Valentine’s Flowers”, au cours du mois de Février. L’utilisation de cette technique peut aider votre application à remonter dans les recherches, même de façon ponctuelle.

Play Store :

Pour les applications Android le titre de l’application est limité à 50 caractères. Ce titre peut être complété par une courte description de l’application qui ne doit pas dépasser 80 caractères. Vous pouvez utiliser des émojis dans le titre, contrairement aux applications iOS.

Selon une étude, les applications incluant un mot-clé dans leur nom se classent 10,3% plus haut. Il est important de garder un nom court et attrayant et d’ajouter les mots-clés en les séparant d’un trait d’union ou de deux-points.

Vous pouvez utiliser la syntaxe “Nom de marque – Mots clé” or “ Nom de marque: Mots clé ”

Évitez les caractères spéciaux dans le titre de l’application comme les symboles trademark ou copyright. Préférez utiliser seulement des caractères « URL-friendly » notamment sur l’App Store car Apple utilise le nom de l’application pour créer l’URL.

SEO pour applis

Description

App Store :

Vous pouvez inclure une description longue de 4 000 caractères, mais elle n’est pas utilisée pour le champ de recherche du point de vue ASO. C’est l’outil le plus puissant pour attirer l’attention des utilisateurs et les convaincre d’installer l’application.
L’App Store propose également un champ de texte promotionnel de 170 caractères, qui n’est pas indexable, et qui peut être modifié à tout moment pour informer des mises à jour, des événements, etc.

Play Store :
Le descriptif de l’application peut faire jusqu’à 4000 caractères et est utilisé dans la recherche, il est donc conseillé d’insérer les mots clés issus de l’audit marketing.

Soignez tout particulièrement l’accroche (seule partie visible au chargement) et utilisez chaque mot clé 4 à 5 fois dans le texte.

Play Store autorise l’utilisation de HTML et des emoji dans la description. Comme pour une page web classique, vous pouvez utiliser des niveaux de titre <h1>, <h2>, et <h3>, vous pouvez aussi utiliser des listes à puces et des paragraphes pour améliorer la lisibilité.

Mots clés

App Store :

Un autre champ important à prendre en compte est le champ des mots-clés, disponible uniquement sur l’App Store qui comprend les mots-clés pour lesquels vous choisissez de classer votre application.  Ce champ est limité à 100 caractères et n’est pas affiché aux internautes.

Choisissez des termes utilisés dans votre campagne publicitaire si vous en avez prévu en parallèle, privilégiez le singulier au pluriel pour gagner de la place, et évitez les termes génériques.

Play Store :
Ce champ mot clé n’existe pas.

 Apple StorePlay Store
Nom de l’app30 caractères50 caractères
Sous-titre30 caractères
Description abrégée170 caractères80 caractères
Description longue4000 caractères4000 caractères
Liste de mots-clés100 caractères

Nom de l’éditeur

App Store & Play Store :
Le nom de l’éditeur d’une application apporte un effet de réassurance pour le mobinaute qui souhaite télécharger une application. Ne pas hésiter à créer un compte développeur au nom de votre boîte et non un compte au nom de votre développeur en interne ou de l’agence pour la mise en ligne de l’application.

Catégories

Il est important de définir une catégorie reflétant au mieux votre application.
Comme pour le SEO avec le choix de mots clés génériques ou de longue traine, vous devez faire un choix stratégique pour votre ou vos catégorie :

  1. vous pouvez choisir de vous positionner sur une catégorie concurrentielle avec beaucoup de recherche,
  2. ou au contraire viser une catégorie avec moins de concurrence pour vous démarquer plus facilement.

App Store :

L’ensemble des catégories disponibles sur l’App Store sont les suivantes :

BooksMusic
BusinessNavigation
CatalogsNews
EducationPhoto & Video
EntertainmentProductivity
FinanceReference
Food & DrinkSocial Networking
GamesSports
Health & FitnessTravel
LifestyleUtilities
MedicalWeather

Vous pouvez choisir 2 catégories : une catégorie primaire et une secondaire.

Play Store :

L’ensemble des catégories du Play Store sont les suivantes :

Actualités et magazinesSanté et remise en forme
BDShopping
Bibliothèques et démosSocial
CommunicationSports
DivertissementStyle de vie
EnseignementTransports
FinanceVoyages et infos locales
Fond d’écran animéWidgets
Livres et références
Multimédia et vidéoJeux
Musique et audioFond d’écran animé
MédecineJeux d’arcade et d’action
MétéoJeux de cartes et casino
OutilsJeux de courses
PersonnalisationJeux de réflexion et puzzles
PhotographieJeux de sports
ProductivitéJeux grand public
ProfessionnelWidgets

On peut choisir 1 seule et unique catégorie catégorie pour son application : choisissez bien !

L’icône qui représente votre application doit être facilement identifiable  et représenter clairement le type et les fonctions de l’application. Si votre application correspond à une marque déjà connue vous pouvez utilisez votre logo, sinon n’hésitez pas à reprendre un objet qui représente l’utilisation de votre application.

Elle doit être attrayante pour se distinguer des autres et attirer l’attention de l’utilisateur.

Une astuce consiste à examiner les applications mieux classées dans votre catégorie et à analyser ce qu’elles ont en commun, puis à vérifier que votre icône est bien différenciable.

Utilisez par exemple des couleurs contrastées, différentes formes ou ajoutez un contour.

Enfin vérifiez que votre icône est toujours lisible en petit format et sur fond clair ou foncé.

App Store :

La taille du logo sur IOS doit avoir un format de 1024 x 1024 pixels.

Play Store :

Google Play nécessite quant à lui un format de 512 x 512 pixels.

Capture d’écran

Les captures d’écran et les vidéos de présentation ne doivent pas être négligées car elles sont des critères importants pour les utilisateurs dans le choix de leur application. Restez sur un format vertical pour que les utilisateurs puissent avoir un aperçu par défaut de plus de captures d’écran avant zoom.

Une expérience sur iOS montre qu’il y a entre 15 et 30% de conversion en plus grâce à l’ajout d’une app preview vidéo. Il semblerait également qu’une seule vidéo soit plus efficace que plusieurs vidéos. Enfin, une vidéo suivie de deux captures présentant deux informations convertit mieux qu’une vidéo accompagnée d’une seule information dans les captures d’écran.

App Store :

Apple vous permet de mettre jusqu’à 10 captures et 3 vidéos d’aperçu de l’application.
Attention, la présence d’une arme et de toute violence est formellement interdite dans les captures d’écran ainsi que dans les icônes d’application.

Play Store :

Google permet d’ajouter 8 captures d’écran pour son application mobile et une vidéo de présentation courte et percutante.            
Là aussi l’utilisation de captures d’écran qui représentent une arme pointée vers un être vivant est interdite (même dans le cas d’un jeu visant les zombies). Les armes sont cependant autorisées pour les icônes mais pas la présence de violence explicite.

Mises à jour

N’hésitez pas à faire des mises à jour, même mineures, afin d’améliorer l’accessibilité et le parcours des mobinautes sur votre application. Vous pourrez profiter de ces mises à jour pour proposer à l’utilisateur qui n’aurait pas encore noté l’application de le faire.

C’est également l’occasion d’apparaitre régulièrement dans le classement des nouveautés.

Selon une étude, les 500 applications les mieux classées effectuent des mises à jour tous les 30 à 40 jours. Attention cependant, chaque mise à jour sur iOS remet les évaluations (avis et notes) à zéro.

Les données d’utilisation

application mobile facebook

Au-delà des critères internes de l’application, c’est surtout son utilisation et son accueil auprès du public qui influencera le classement dans les Stores.

Ainsi pour l’App Store, la notation de l’application et le nombre de téléchargement sont les éléments les plus importants pour un meilleur classement au sein des résultats de recherche.

Notation et avis

App Store :

La notation de l’application est un élément clé du référencement d’une application mobile iOS.

Play Store :

Comme pour l’application iOS, la notation de l’application est intégrée dans l’algorithme de référencement de l’application Android, mais prend une part moins importante.

Les avis sur votre application sont importants pour votre classement mais aussi pour améliorer votre produit, nous vous recommandons donc d’inciter vos utilisateurs à noter l’application en se servant des étoiles et en laissant un commentaire.

N’hésitez pas à solliciter au départ l’ensemble des personnes de la société, de vos proches, de vos clients ou de vos followers Twitter ou fans Facebook qui utilisent et apprécient pour disposer d’une première vague de commentaires positifs et faire monter l’application dans les classements. Puis, incitez les utilisateurs de votre application à venir noter et commenter l’application après un certain temps d’utilisation.

Répondez immédiatement aux éventuels commentaires négatifs, et demandez à vos utilisateurs de noter l’application s’ils aiment l’application (4 ou 5 étoiles) ou d’envoyer un commentaire s’ils ne l’aiment pas. Ainsi, vous évitez de demander à des utilisateurs mécontents de venir noter et de réduire vos bonnes notes. N’oubliez d’ailleurs pas de laisser bien visible les informations de contact dans votre description (contact email, compte Twitter…) pour éviter que les personnes mécontentes qui ne savent pas où se plaindre viennent directement sur votre mur de commentaires et risquent de faire baisser votre note moyenne.

optimisation application mobile

Au sein de l’application, installez une page de « partages sociaux » afin de développer la viralité ainsi qu’une pop-up demandant aux utilisateurs de bien vouloir noter l’app au bout d’un certain nombre d’utilisation. Essayez de ne cibler que les utilisateurs qui ont de bonnes chances de donner une bonne note (par exemple ceux qui ont acheté un compte premium depuis plus de 3 mois) avec un script comme « Appirater ».

Enfin, utilisez tous les commentaires et avis clients pour améliorer régulièrement votre application : mettez régulièrement votre application à jour en tenant compte des retours utilisateurs pour tendre vers l’excellence et concentrez-vous sur la réduction des mauvais commentaires avant d’ajouter des nouveautés qui vont complexifier votre app et donner de nouvelles raisons à vos utilisateurs de critiquer.

Le nombre de téléchargement

App Store :

Le nombre de téléchargement d’une application iOS est un des deux éléments essentiels au référencement d’une application mobile au sein de l’algorithme de la plateforme de téléchargement d’applications d’Apple.

Le nombre de téléchargements n’est pas visible sur l’App Store.

Play Store :

Les critères de classement de Google Play sont plus sophistiqués puisque là où l’App Store se contente de quantifier le volume des installations d’une application, Google regarde également le nombre de désinstallations car il le considère comme un critère essentiel pour évaluer correctement la popularité d’une application. Ainsi le taux de téléchargement pur n’a pas d’impact dans le classement sur le Play Store.

Contrairement à l’App Store, le nombre de téléchargements d’une application est bien visible sur le Play Store.

Utilisation dans le temps

App Store :

Les critères d’utilisation de l’application ne sont pas pris en compte dans le classement (mis à part le nombre de téléchargements).

Play Store :

L’utilisation de l’application dans le temps (principalement le taux d’ouverture et le taux de suppression ou désinstallation de l’application après téléchargement) intervient dans le référencement d’applications Android.

Cela signifie que plus une application sera ouverte régulièrement et plus le temps par utilisation est long, meilleur sera le référencement de celle-ci.

Notre recommandation pour ce point est d’essayer de pousser le mobinaute à utiliser l’application : il faut montrer à l’utilisateur la valeur ajouté de l’application, et ne pas hésiter à recourir aux notifications en “Push” pour faire revenir vos utilisateurs en leur apportant une info pertinente (exemple : les infos importantes du jour, une alerte lorsqu’ils ont rendez-vous…).

Votre application dans les SERP

google sur smartphoneFaire de l’ASO c’est la base pour le référencement d’une application sur le Store, mais selon une étude récente, la plupart des applications sont recherchées via un moteur de recherche « classique ». C’est pourquoi il est important d’utiliser tous les moyens qui peuvent apporter de la visibilité pour votre application directement dans les SERP des moteurs de recherche.

Une page dédiée sur un site

Ayez une page d’atterrissage ou un micro-site: il est important d’avoir une présence en ligne pour votre application mobile. De nombreuses applications n’ont pas de site web. Être présent dans la SERP vous permet de vous positionner et d’apparaître comme une source fiable d’informations.

Vous pouvez par exemple prévoir de réserver un sous-domaine de votre site classique à votre application ou au minimum paramétrer une simple landing page.

N’hésitez pas à ajouter à ces pages les micro-données correspondantes aux applications mobiles que vous trouverez sur Schema.org : https://schema.org/MobileApplication

Vous pouvez également prévoir des boutons de partages sociaux, préparer un lien de téléchargement pour votre dossier presse et afficher sur cette page une vidéo de démonstration de votre application.

Cette page ou ce mini-site dédié devront être optimisés pour le SEO et obtenir une certaine popularité grâce à quelques backlinks.

Vous pouvez également créer une page Facebook pour regrouper la communauté des utilisateurs de votre application… les possibilités d’animation sont nombreuses !

Smart Banner

Vous pouvez aussi ajouter sur votre site une Smart Banner pour augmenter la notoriété de votre application et proposer à l’utilisateur d’installer l’appli sur son monbile.

Une Smart Banner prend cette apparence :

aperçu d'une smart banner

Elle s’affiche lorsqu’un internaute visitera votre site depuis un appareil mobile pour pousser le téléchargement de l’application. Ce bandeau correspond à un code JavaScript situé dans le header et détectant la lecture du site par un smartphone compatible.

Pour iOs, le code à insérer au sein du header est le suivant :

<meta name="apple-itunes-app" content="app-id=myAppStoreID, affiliate-data=myAffiliateData, app-argument=myURL">

Code dans lequel il faudra renseigner les différents arguments comme votre ID, votre URL, etc. L’ensemble des recommandations se trouve à l’adresse suivante : https://developer.apple.com/library/ios/documentation/AppleApplications/Reference/SafariWebContent/PromotingAppswithAppBanners/PromotingAppswithAppBanners.html

Si votre application est sous Android, vous trouverez plus d’informations pour activer une Smart Banner sur cette page : https://developers.google.com/web/fundamentals/app-install-banners/native 

App indexing

L’app indexing consiste à faire indexer les contenus de votre application dans les résultats de recherche Google. Si pour les applications iOS cela ne concerne que le contenu “public” (visible hors connexion et non personnalisé), pour les applications développées sur Android vous pourrez également faire indexer des contenus privés.

App indexing

Ainsi, quand ils cliquent sur le lien qui les intéresse dans la SERP, les utilisateurs sont dirigés soit vers la page de votre application pour leur proposer de la télécharger, soit directement vers l’application s’ils l’ont déjà installé. Cette technique permet de faire découvrir votre application à de nouveaux prospects et de réengager vos utilisateurs actuels en les faisant revenir plus souvent et leur donnant une meilleure expérience.

Pour cela il faut utiliser les mêmes URL dans l’application et dans le site, et vous pouvez également créer des liens profonds vers les pages dans l’application (aussi appelés “deep links“).

Ainsi, selon une étude de 2016 publiée par Searchmetrics, près de 30% des 100 plus gros éditeurs de sites web qui possèdent une application ont activé les liens profonds sur Android, contre 19% sur iOS. Les avantages qui sont ressortis de cette analyse sont :

  • un meilleur engagement des internautes, avec une amélioration du taux de clic
  • un plus grand nombre d’installations
  • une visibilité augmentée dans les pages de résultats
  • un trafic et des conversions en augmentation

Pour mettre en place l’App Indexing, n’hésitez pas à consulter le guide proposé par Google : https://firebase.google.com/docs/app-indexing/

Vous y retrouverez aussi des études de cas et notamment celle d’Ali Express qui a constaté une hausse de 80 à 90% de ses affichages dans la SERP et de 30 à 40% de clics supplémentaires pour les utilisateurs sur Android qui avaient déjà installé l’application.

Conclusion

Vous l’aurez compris, optimiser la visibilité de votre application mobile est une discipline bien spécifique, notamment parce que tout ne se passe pas dans des moteurs de recherche comme Google mais cette fois sur des Stores. Comme pour le SEO classique, la “réputation” de votre site/application est importante (le fameux critère EAT dont on parle de plus en plus) et il vous faudra réussir à créer un cercle vertueux afin d’être de plus en plus visible… on en revient donc toujours à l’importance de faire un travail de qualité pour l’utilisateur : “Focus on the user” comme diraient certains !

 

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 9.0/10 (1 vote)
PARTAGER
Curieuse, dynamique et passionnée par le web, j'ai exercé différents postes liés à la conception de sites puis au webmarketing chez l'annonceur, en freelance ou en agence.Je suis aujourd'hui Consultante SEO chez Open Linking (Nantes).A bientôt !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE