PARTAGER
amazon shop app

Optimiser le référencement de son site marchand sur Google : une pratique « mainstream » ? C’est la question qu’on pourrait se poser en voyant les e-commerçants de plus en plus présents sur les places de marché. Le monstre Amazon, mais aussi Cdiscount, Ebay et bien d’autres séduisent les consommateurs par l’étendue et la variété de leurs catalogues de produits. C’est donc naturellement que les marques et revendeurs souhaitent être visibles sur ces plateformes de shopping. Quelles différences avec le référencement naturel sur Google ? Explications dans cet article.

Quel intérêt pour un site e-commerce d’être référencé sur une place de marché ?

La transition numérique des années 2000 a constitué un enjeu majeur pour de très nombreux commerçants, qui a d’ailleurs réussi à certains mais a été une véritable catastrophe pour d’autres. Il a fallu ensuite optimiser sa visibilité sur le web via le référencement, naturel et payant, sur les moteurs de recherche. Aujourd’hui, le monde du SEO pour l’e-commerce voit ses codes changer avec l’apparition du SEO sur les marketplaces. Ce que nous apprend le site LSA-Conso, c’est que 30% des achats en ligne en France passent par les marketplaces. S’y mettre dès aujourd’hui est donc une opportunité à saisir, surtout si vos concurrents délaissent ce sujet par manque d’informations ou de ressources !

Rendre ses produits disponibles sur une marketplace, ou plusieurs, fait ainsi partie d’une stratégie webmarketing globale. C’est une réflexion sérieuse à avoir pour les dirigeants d’entreprise pour en déterminer le potentiel ROIste. Cette présence sur ces plateformes d’achats en tout genre doit être décidée comme tout autre investissement plus classique de marketing produit comme l’achat d’espace publicitaire (en print dans les journaux papier, sur les sucettes Decaux, etc., sur Google Adwords pour le digital…).

Optimiser ses fiches produits sur les marketplaces : 5 techniques pour Amazon

Connaître les optimisations nécessaires pour un bon référencement naturel de votre site sur Google n’est plus suffisant si vous souhaitez voir vos produits en première position sur les places de marché. Chaque plateforme possède ses propres règles, qui diffèrent des guidelines de l’algorithme du moteur de recherche américain. Nous ne sommes pas en mesure de savoir exactement ce que sont les consignes à suivre pour chacune à l’heure d’aujourd’hui. Toutefois, l’activité sur Amazon est telle que la possibilité est donnée aux e-commerçants de savoir comment optimiser une fiche produit pour que celle-ci soit la plus visible sur le catalogue en ligne.

Voici 5 techniques SEO Amazon pour optimiser le contenu d’une fiche produit :

1.      Recherche de mots-clés

Comme le SEO sur Google, le SEO sur Amazon requiert la recherche des mots-clés les plus pertinents et les plus tapés selon les produits du site. La différence majeure avec le référencement sur Google est que l’on va garder exclusivement les mots-clés dont l’intention est liée à l’achat. Les mots-clés informationnels n’ont pas d’intérêt sur une plateforme de shopping. Les outils de recherche de mots-clés utilisés par les référenceurs pour le SEO Google servent aussi pour le SEO Amazon. Mais les éditeurs de logiciels développent de plus en plus d’outils propres à l’usage sur Amazon : MerchantWords et Keyword Tool Dominator sont les plus intéressants et connus à ce jour.

2.      Titre du produit

Aussi important que la balise title d’un site web, le titre du produit est un élément essentiel d’optimisation d’une fiche produit sur Amazon. Le choix des mots-clés à insérer est très stratégique pour améliorer le classement de la fiche produit dans les résultats. Il faut faire apparaître les informations principales du produit dès le titre dans un ordre bien précis : la marque, le nom du produit, la caractéristique principale, le type de produit, la couleur, la taille et enfin l’emballage/la quantité. Sur desktop, la longueur du titre doit être comprise entre 80 et 250 caractères, et de 55 à 63 caractères sur mobile. Les consignes suggèrent aussi de mettre une majuscule à la première lettre de chaque terme, de rédiger les nombres en chiffres arabes, d’éviter certains symboles et caractères spéciaux, de ne pas inclure le prix du produit, etc.

3.      La liste à puces : descriptif court

Cette zone de contenu fait partie des éléments que l’algorithme A9 d’Amazon analyse pour classer la fiche produit dans ses résultats. La remplir en suivant ces quelques règles est indispensable pour améliorer la visibilité du produit auprès des potentiels acheteurs. Le descriptif court doit être long d’environ 250 signes. Les puces permettent de promouvoir 5 avantages principaux du produit, en incluant des mots-clés stratégiques pour le SEO : fonctionnalités, dimensions, options, matériaux, personnalisation… Il faut également débuter chaque bullet-point d’une majuscule mais ne pas terminer par un point. Évitez absolument de renseigner des informations liées au prix, à l’entreprise, à d’éventuelles promotions et à la livraison.

4.      La description longue

Elle permet de développer les idées plus précises de la liste à puces du descriptif court et d’insérer plus de mots-clés pour enrichir et varier le contenu. Une description produit optimale doit être environ de 2 000 caractères. Le texte est orienté marketing, c’est-à-dire qu’il s’adresse directement aux internautes pour vanter les mérites du produit tout en créant une relation avec les acheteurs potentiels. Il est conseillé de structurer ce descriptif long en paragraphes et de mettre en gras les termes les plus importants, les informations essentielles du produit. D’autres informations sont totalement à proscrire de ce contenu :

  • le nom du vendeur ;
  • une adresse e-mail de contact ;
  • l’URL du site internet ;
  • les informations sur l’entreprise ;
  • des détails sur un autre produit vendu ;
  • la mise en avant de la « livraison gratuite », de « soldes » ou « réductions ».

5.      Mots-clés d’arrière-plan, termes secondaires

Amazon donne l’opportunité de rédiger un contenu riche en termes tapés par les internautes concernant votre produit. En plus de vos mots-clés principaux qui décrivent précisément le produit, insérez également des synonymes et des termes plus larges apportant des informations supplémentaires sur le type d’article vendu sur Amazon. Renseignez des mots-clés de longue traîne, pour développer le champ sémantique de la fiche.

L’incitation à l’achat au cœur des algorithmes

Avec les marketplaces, le référencement naturel reste une discipline de marketing digital qui se base sur un algorithme. Chaque algorithme est dédié à son moteur de recherche propre et prend compte divers critères de classement des résultats. Ainsi, Google, Bing, et maintenant Amazon, eBay, Etsy, etc. possèdent leurs propres facteurs de positionnement en fonction de leur objectif final. Les moteurs comme le géant Google aspirent à être le meilleur moteur de réponse du web. C’est-à-dire que selon la requête tapée par l’internaute, les résultats doivent être les plus pertinents, les plus qualitatifs et apporter la bonne information, la plus complète qui soit. Sur une place de marché, il est évident que l’objectif est la conversion, l’achat du produit. Le système de classement des fiches produits se base donc sur des critères différents, pas encore bien définis à l’instar du système de référencement des moteurs de recherche classiques. Ce que l’on sait en tout cas pour le SEO Amazon, c’est que son algorithme A9 classe les résultats selon des facteurs de pertinence (légitimité, cohérence des informations produit…) et des facteurs de performance (taux de transformation, avis positifs…). Il existe également des critères de positionnement indirects,  qui influent sur le positionnement comme pourrait le faire le taux de clic ou la meta-description dans les résultats de Google. On parle ici du nombre des avis clients (positifs ou négatifs) postés sur la fiche Amazon, la note du produit, la qualité des images, le prix, le mode d’envoi des colis, les frais de port gratuits, etc.

VN:F [1.9.22_1171]
Avis: 10.0/10 (2 votes)

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE